Silicium

Silicium. Les propositions ci-dessous concernent une approche de suggestions pour se prémunir, sinon se protéger, de certains risques liés aux problèmes articulaires. Il est impératif de consulter un médecin avant d’entreprendre une méthode alternative, il est impératif d’analyser son mode de vie et d’étudier la justesse du comportement.

La Silice est un métalloïde, c’est le Silicium (Si) dans la table périodique des éléments de Mendeleïev. On la trouve partout, tant dans l’inerte, sous forme “solide” (SiO2)(roches, sable)(silicates), que dans le vivant sous forme “liquide” (Si(OH)4 (acide ortho-silicique) (végétaux, alimentation).

Le Silicium Organique est un Silanol, naturellement produit par l’action de bactéries sur les minéraux à base de silice : aucun produit disponible sur le marché ne correspond à ce type de provenance.

En effet, les Silanols (CH3)3-Si-OH (trimethylsilanol), Silanes Diols (CH3)2-Si-(OH) 2 diméthylsilanediol et Silanes Triols (CH3-Si-(OH) 3 monométhylsilanetriol sont des produits issus de la pétro-chimie (industrie pétrolière).

Les Silanols consommés en concentration élevée présentent un risque de re-polymérisation aléatoire et exponentielle dans l’organisme, sous forme de Silicones…[(CH3)2-Si-(OH)]n. C’est pourquoi, la concentration maximum est de 200 mg / Litre, sans risque de re-polymérisation. On considère une dose-sécurité équivalente à 0.25 mg/kg/jour de Silice, soit 15 mg pour un adulte de 60 kg.

L’argument selon lequel une voie oxydative permettrait d’oxyder le monométhylsilanetriol en acide orthosilicique n’a jamais pu être démontrée et, pour autant que cette démonstration soit validée, cette simple explication montre, implicitement, que la forme assimilable par l’organisme est l’acide orthosilicique !

ESSAI SUR LA COMPRÉHENSION DES INDICATIONS DU PRODUIT

A quoi sert donc une complémentation, voire une supplémentation en Silice ?

En premier lieu, il faut savoir que le caractère essentiel du Silicium pour l’organisme n’a pas été démontré et aucun apport de référence n’a été fixé !

Par abus, certains parlent de « silice organique » (Silanols). Il semble que cette dénomination soit plutôt un procédé commercial dans le domaine des approches parallèles. Il faut savoir que les Silanols utilisés en concentration élevée par voie cutanée, en gel notamment, semblent efficaces pour soulager des douleurs articulaires. , c’est peut-être pour cette raison que la forme liquide, à boire, à base de Silanols bénéficie d’un crédit, autant dire ici qu’il s’agit d’un amalgame propre à piéger ou à faire avaler… puisqu’ aucune activité n’a jamais pu être démontrée par voie orale…

En phytothérapie, voici les plantes riches en silicium pour lesquelles des bibliographies documentées permettent de conclure à un intérêt dans l’indication de base du Silicium : structuration des ligaments, tendons, consolidation des fractures, souplesse de la peau…

L’Ortie Piquante  :  2 % (partie aérienne) Urtica dioïca

La Prêle  : 7 % (partie aérienne) Equisetum arvense

Le Bambou  : 67 % (exsudat de la tige) Bambusa arundinacea

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Consultez-nos-produits-1.jpg.

BAMBOU

Retour vers nos autres informations
Select a language
0