Co Enzyme Q10

Les propositions ci-dessous concernent une approche de suggestions pour se prémunir, sinon se protéger, de certains risques liés aux problèmes oxydatifs cellulaires. Il est impératif de consulter un médecin avant d’entreprendre une méthode alternative, il est impératif d’analyser son mode de vie et d’étudier la justesse du comportement.

Ubiquinone ou Ubiquinol  ?

Depuis la découverte de la  coenzyme Q10 en 1957, les scientifiques mènent des recherches sur cette intrigante substance nutritive qui semble jouer un rôle crucial dans la santé humaine. Un autre terme pour la coenzyme Q10 est l’« ubiquinone », en raison de son omniprésence. (« ubi » signifie en effet « partout »). En 2006, un nouveau type de CoQ10, appelé « ubiquinol », est apparu sur le marché. Des campagnes de marketing astucieuses ont essayé de le faire passer pour la nouvelle source de CoQ10 améliorée mieux absorbée par l’organisme et supérieure à l’ubiquinone. Le trouble fut semé dans l’esprit des consommateurs et des scientifiques qui commencèrent à remettre en question la forme traditionnelle de CoQ10 (l’ubiquinone), bien que celle-ci ait toujours été commercialisée et utilisée dans les études.

Plus chère et moins stable. Y a-t-il vraiment une différence ? L’ubiquinol est-il meilleur que l’ubiquinone ? Très peu d’informations sont disponibles à ce sujet et, pour être honnête, nul ne le sait vraiment. En fait, les seules différences connues entre ces deux types de CoQ10, outre leur couleur (l’ubiquinol est d’un blanc laiteux, tandis que l’ubiquinone est jaunâtre), sont que l’ubiquinol est une matière première plus chère et moins stable d’un point de vue biochimique.

Aucune différence. Vu que l’ubiquinol requiert des frais de fabrication plus élevés, il est plus cher à l’achat pour les consommateurs, ainsi que pour les scientifiques qui souhaitent l’utiliser dans leurs études. Ironiquement, la CoQ10 passe de la forme « ubiquinone » à la forme « ubiquinol » dans un cycle continu à l’intérieur de l’organisme. Cela fait partie du rôle du CoQ10 en biologie. Quand vous prenez de l’ubiquinol, il se transforme en ubiquinone et vice versa. La forme sous laquelle vous prenez la substance ne fait aucune différence.  

  • L’ubiquinone (forme oxydée) est essentielle pour le rôle de la CoQ10 dans le métabolisme énergétique cellulaire (synthèse ATP).
  • Quant à l’ubiquinol (c’est-à-dire la forme réduite), il est essentiel à la fonction antioxydante du CoQ10.

Selon que la CoQ10 se trouve dans le sang et la lymphe ou à l’intérieur des mitochondries des cellules, elle prend la forme nécessaire dans la situation spécifique. Dans le sang et la lymphe, la CoQ10 sert principalement d’antioxydant. Dans les mitochondries, il soutient le métabolisme énergétique en passant d’une forme à l’autre, de nombreuses fois par seconde.

COENZYME Q10

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Consultez-nos-produits-1.jpg.

Voici quelques faits établis pour mettre les choses en perspective : L’ubiquinone a été utilisée dans la majorité des études 

  • Des milliers d’essais cliniques ont été menés avec la CoQ10. Quelques rares essais ont été réalisés avec l’ubiquinol. L’ubiquinone se taille la part du lion dans les recherches.
  • L’étude pionnière la plus récente sur la CoQ10 a montré un risque de mortalité liée au cœur inférieur de 43 % parmi les patients insuffisants cardiaques qui prenaient des compléments de CoQ10. Dans cette étude (Q-Symbio), c’est l’ubiquinone qui avait été utilisé.
  • Une autre étude (KiSel-10), publiée il y a près de deux ans et qui établissait un taux de mortalité de 54 % inférieur chez les personnes âgées prenant des compléments de CoQ10 (et de sélénium), fut également menée avec de l’ubiquinone.

L’ubiquinol est sensible à l’oxydation
 L’ubiquinol étant réduit, il est sensible à l’oxydation. En s’oxydant, il redevient de l’ubiquinone. Maintenir l’ubiquinol dans sa forme non oxydée à l’intérieur de la capsule posait des problèmes, car protéger le composé sensible à l’oxydation est un véritable défi technique.

  • L’ubiquinol a un aspect blanc laiteux, tandis que l’ubiquinone est jaunâtre. La meilleure façon de tester si le contenu d’une capsule d’ubiquinol est réellement ce qu’il prétend être est de percer la capsule et d’en presser le contenu. S’il est jaunâtre, il est possible qu’il se soit oxydé et transformé en ubiquinone. Dans ce cas, vous avez payé pour quelque chose que vous n’avez pas reçu. 

L’absorption d’ubiquinol et d’ubiquinone est identique
Quelle que soit sa forme, la CoQ10 est absorbée à travers la membrane intestinale. Une fois à l’intérieur du corps, elle passe constamment d’une forme à l’autre.

  • La biodisponibilité de  la CoQ10 n’est pas exceptionnelle car elle est cristalline. L’organisme n’est pas capable d’absorber des cristaux, si bien que le CoQ10 doit être décomposé en molécules capables de traverser la paroi intestinale.
  • Seuls quelques fabricants de CoQ10 ont réussi à mettre au point une formule garantissant une absorption optimale de l’ingrédient actif. La CoQ10 le mieux documenté pour sa biodisponibilité est l’ubiquinone. Cette préparation spécifique a été sélectionnée spécialement pour les études Q-Symbio et KiSel-10 du fait de sa biodisponibilité documentée et fiable, ainsi que de sa qualité et de son innocuité.

Les campagnes marketing de masse en faveur de l’ubiquinol ont laissé de nombreuses personnes dans l’incertitude quant à la forme de la substance s’avérant la plus fiable. Ce fait est clairement signalé dans une newsletter (“Coenzyme Q10 Facts or Fabrications”) publiée par un groupe d’experts influents. Dans cette newsletter, ces campagnes sont désignées comme étant ” incorrectes ” et ” fallacieuses “, n’ayant fait que générer une plus grande confusion concernant la CoQ10.

Chose intéressante, ces experts tiennent également à souligner que puisque les différentes formes de CoQ10 passent facilement d’une forme à l’autre, le bon sens veut que l’on s’en tienne à une forme plus abordable. Or, l’ubiquinone est moins chère à fabriquer. Autre point à signaler, l’ubiquinol est plus instable et a tendance à se transformer à nouveau en ubiquinone dans la capsule.

En résumé :  Le nombre d’études scientifiques menées avec l’ubiquinone Q10 est nettement supérieur à celui des études avec l’ubiquinol. En termes d’absorption, il n’y a aucune différence entre l’ubiquinol et l’ubiquinone.Ubiquinone et ubiquinol passent d’une forme à l’autre à l’intérieur de l’organisme. L’important est d’assurer une absorption correcte.L’ICQA utilise une formule à l’ubiquinone comme référence scientifique officielle.L’ubiquinol coûte davantage à fabriquer que l’ubiquinone. Il est donc plus cher pour les consommateurs et les chercheurs.

Select a language

NAVIGUER SUR NOTRE SITE

MARDI / MERCREDI / JEUDI / VENDREDI / SAMEDI
9H00 – 12H30 & 14H30 – 18H00